Handicap visuel 89
Accueil  >  pour les enseignants > L’enseignante spécialisée handicap visuel et ses missions dans le département de l’Yonne

Rubrique Travailler en partenariat avec l'enseignant spécialisé

L’enseignante spécialisée handicap visuel et ses missions dans le département de l’Yonne

Le 3 février 2015

Contact :
Christelle CHAT
Chargée de missions « Scolarisation des élèves déficients visuels »

DSDEN de l’Yonne
Bureau 106
12 bis Boulevard Gallieni
89011 Auxerre Cedex

tél. 03 86 72 20 16

mél. christelle.chat@ac-dijon.fr

Les missions de l’enseignante spécialisée

Lire cet article au format pdf

Le département de l’Yonne ne dispose pas de Service d’Aide à l’Acquisition de l’autonomie. L’enseignante spécialisée est chargée de missions pour la scolarisation des élèves déficients de la vue du département. Ses missions sont, en conséquence, spécifiques au département dans lequel elle exerce.

Les élèves concernés sont des élèves scolarisés, en milieu ordinaire, dans une école ou dans un établissement scolaire, public ou privé sous contrat.
Ces élèves sont malvoyants ou non voyants. Ils ont entre 3 et 20 ans.

L’élève déficient visuel est avant tout un élève, scolarisé dans son école de secteur. Il a des particularités qui ne sont pas forcément visibles mais qui demandent une attention spécifique.

En qualité d’enseignante spécialisée, elle met en œuvre un enseignement adapté, en complémentarité du travail de l’enseignant d’accueil.

En cela, elle :

- participe à l’élaboration de l’évaluation des besoins : observation de l’élève en milieu scolaire, proposition de solutions permettant un confort et une accessibilité aux apprentissages.

- élabore un projet d’accompagnement pédagogique personnalisé, présenté à la famille et à l’élève.

- participe aux équipes de suivi de scolarisation.

- prépare en collaboration avec l’équipe éducative l’arrivée de l’élève dans une école, un établissement scolaire ou de lieu d’apprentissage lorsque l’élève change de cycle : information sur la déficience visuelle, connaissance de la problématique de l’élève, connaissance de l’enfant avec ses troubles associés ou non, anticipation.

- recommande certaines conditions d’examens : PLC1, brevet, baccalauréat, en étroite collaboration avec les médecins et infirmières scolaires.

- propose des séances de sensibilisation au handicap visuel, dirigées vers les élèves de l’école, et notamment de la classe. Les élèves en inclusion demandent souvent à ce qu’un professionnel présente leur problématique afin que les autres élèves ne perçoivent pas les aménagements comme des privilèges mais bien comme une compensation.

- travaille autour de la socialisation de l’enfant et de l’adolescent, de l’acquisition de l’autonomie, particulièrement, lorsqu’il est amené à changer d’établissement.

- propose des séances de médiation ou remédiation  enseignement avec traitement didactique spécifique adapté.

- enseigne certaines techniques spécifiques.

- est force de propositions pour les adaptations des supports d’apprentissage.

- aide à l’utilisation des outils mis à disposition.

- enseigne des compétences méthodologiques nécessaires à une autonomie, fondamentale pour la poursuite de la scolarité.

- Transcrit en braille des textes d’apprentissages nécessaires.

- corrige les épreuves d’examens blancs lorsqu’ils sont écrits en braille.

En qualité de chargée de missions, elle conseille, informe ou forme les enseignants, les AVS, les familles et toutes personnes susceptibles d’accompagner l’élève.

- Formation : Actions de formation dirigées vers les enseignants d’accueil, les AVS et autres professionnels.

- Information : Actions dirigées vers les familles, les professeurs du second degré volontaires, les associations.

- Communication : Communication des ressources proposées sur l’espace Handicapvisuel89 sur le site de la Direction Départementale de l’Yonne des Services de l’Education Nationale.

- Coopération / collaboration : Travail avec les circonscriptions d’accueil, le RASED, les conseillers pédagogiques, les chefs d’établissement, les documentalistes des établissements du 2nd degré, les psychologues scolaires, les enseignants référents, les infirmières et les médecins scolaires, les opticiens basse vision pour le prêt de matériel et les donneurs de voix.

En qualité de personne ressource, elle :

- participe à la conception et à la mise en oeuvre d’ateliers pédagogiques et éducatifs sur la vision, dirigés vers les élèves de 4° et 3° en partenariat avec la Mutualité Générale de l’Education Nationale et la médecine scolaire.

- participe à la conception et à la mise en oeuvre d’ateliers sportifs adaptés à la déficience visuelle.

- contribue à définir les aménagements pédagogiques nécessaires.

- aide à la réflexion sur les outils de compensation : identification des besoins, recherche de solutions adaptées.

- aide à la recherche de lieu de stage professionnel adapté aux capacités en terme de potentiel visuel et d’autonomie et s’assure que l’équipe d’accueil prenne en compte les caractéristiques visuelles de l’élève.

- met à la disposition des enseignants et des élèves, du matériel adapté pour enseigner : cartes, livres, outils de géométrie,…

- recherche des documentations dans les bibliothèques numériques adaptées : œuvres étudiées en lecture suivie par exemple ou œuvres/ revues pour le plaisir de l’élève.